« Mirage » de Douglas Kennedy, paru chez Belfond en mai 2015

Synopsis

« Robyn le sait, son mari Paul est loin d’être parfait. Artiste fantasque, insouciant, dépensier, ce jouisseur invétéré a du mal avec les limites du quotidien. Le couple s’aime encore mais la crise couve. Sans compter la question des enfants. Robyn en veut un, Paul est d’accord. Mais le temps presse, et rien ne se passe…
Pourquoi pas un voyage au Maroc ? Changer d’air, prendre le temps de vivre, se redécouvrir, et faire enfin ce bébé qui leur manque tant.
Sur place, la magie opère : Paul se remet à peindre et Robyn à espérer. C’est alors qu’une nouvelle tombe, un secret révélé, si lourd, si explosif qu’il dévaste tout. Et Paul disparaît.
Folle de douleur, terrifiée à l’idée de perdre celui qu’elle ne peut s’empêcher d’aimer, Robyn va se lancer à sa recherche. Une quête qui la conduira au bout d’elle-même… »

Adepte des ouvrages de Douglas Kennedy, je les ai tous lu, et presque tous adoré. Auteur connu et renommé, c’est un grand voyageur, amoureux de la France et parfaitement bilingue en français. « La femme du Vème » est cependant à éviter, et son dernier livre « Cinq jours » m’avait laissé sur ma faim. Mais avec ce nouveau roman, j’ai retrouvé toute la saveur et la plume très agréable de cet auteur que j’apprécie tant.

Robyn, l’experte comptable « control freak », tombe amoureuse de son exact opposé, Paul, un artiste rêveur et flambeur de 18 ans son aîné. Afin de redonner souffle à leur mariage, Paul organise un voyage au Maroc, un pays qu’il connaît et aime beaucoup. Robyn se laisse tenter et, si les débuts de leur voyage est idyllique, cette dernière découvre que Paul l’a trahie ; folle furieuse, elle décide de lui donner une leçon, qui se retournera contre elle : Paul disparaît. Toujours amoureuse, elle se lance à sa recherche malgré tous les obstacles qui se dressent sur son chemin ; elle découvrira qui est réellement l’homme qu’elle aime, et se retrouvera également lors de ce voyage initiatique.

Comme à son habitude, Douglas Kennedy allie à la perfection suspense psychologique et habileté à construire des personnages aussi surprenants que réalistes. L’écriture de Kennedy est fluide, on se laisse emporter par sa jolie plume, l’on voyage, l’on ressent ce que Robyn éprouve… Et, plus que tout, l’on veut ABSOLUMENT connaître la fin, voir où ce voyage nous mène, démêler l’écheveau de mensonges tissé par Paul, tout autant que Robyn elle-même. J’ai commencé ce roman hier matin dans le métro me conduisant au travail, et l’ai fini dans la nuit ; tout simplement inlachable ! Et même achevé, on reste songeur quant à la fin. Un régal !

17.5/20

Publicités

Une réflexion sur “« Mirage » de Douglas Kennedy, paru chez Belfond en mai 2015

  1. Bonjour Claire, je découvre ton sympathique blog. J’ai également lu tous les romans de DK et celui-ci est pas mal du tout, bien que loin d’être le meilleur de mon point de vue. Ce qui m’a particulièrement plu, c’est le portrait du Maroc, avec ses défauts et qualités. @+. Sorel

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s