« Folle de lui » d’Helen Fielding, aux éditions Albin Michel – Paru en octobre 2014

Synopsis

« Que faire lorsque votre toy boy fête ses 30 ans le soir où votre meilleure amie célèbre ses 60 ans ? Est-il moralement condamnable d’aller chez le coiffeur quand vos enfants ont attrapé des poux ? Est-ce mal de tricher sur son âge sur les sites de rencontres ? Confrontée à ces graves problèmes, et à quelques autres non moins angoissants, Bridget relève courageusement le défi d’élever seule deux jeunes enfants, d’apprendre à maîtriser tweets et textos et, surtout, redécouvre la sexualité à l’heure de – aïe ! le mot qui fâche – l’âge mûr »

Ayant lu les deux précédents opus de « Bridget Jones » à l’aube de la vingtaine, m’étant amusée à suivre les pérégrinations de cette « célibattante » de 30 ans, charmante gaffeuse, j’étais assez pressée de découvrir l’héroïne 20 ans après. Il s’avère que Mark Darcy, le père de ses deux jeunes enfants, est mort, et nous suivons donc Bridget dans son quotidien de mère célibataire, jonglant entre enfants, écriture d’un script et, bien évidemment, ses nouvelles aventures amoureuses.

Malheureusement, en vieillissant, Bridget a perdu de son peps et de son humour légendaires. Le ton y est, mais le coeur n’y est plus. A part deux ou trois gags, qui sont d’ailleurs exploités jusqu’à la corde du début jusqu’à la fin du livre, on s’ennuie fermement, et l’on se demande désespérément où est passé la Bridget d’autrefois qui nous avait fait tant rire. De plus, si Bridget entretient une relation avec un homme de 20 ans son cadet, elle revient finalement dans le « droit chemin » en se casant avec un homme de son âge. Le plus décevant étant qu’on le voit venir dès le début : cet homme qu’elle déteste tout le long du livre s’avère être son « prince charmant » tout comme Darcy 20 ans auparavant.

Un troisième opus qui aurait franchement pu, et dû, être évité. Gags éventés, redondants, fin plus que prévisible, j’ai été terriblement déçue. Il y avait pourtant de la matière ; Bridget changeant totalement de statut et de génération…

8/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s