« Will & Will » de John Green et David Levithan, aux éditions Scripto – Paru en août 2014

Synopsis

« Will Grayson se méfie des sentiments. Les histoires de coeur portent la poisse, tout le temps. Alors, dans la vie, autant se faire discret. Son meilleur ami, Tiny Cooper, est a à la fois une bénédiction et une vraie plaie : ami fidèle et rayonnant, il est aussi ouvertement gay que corpulent et n’a pas l’habitude de passer inaperçu. A l’autre bout de la ville, un adolescent en pleine déprime assume mal sa différence. Le hasard veut qu’il se nomme lui aussi Will Grayson… »

L’un des deux auteurs de ce livre, John Green, s’est fait connaître grâce à son roman « Nos étoiles contraires » adapté au cinéma cette année en France. J’avais déjà eu l’occasion de le lire avant cela avec son livre « La face cachée de Margo » qui ne m’avait pas vraiment convaincue. Mais il était largement remonté dans mon estime avec « Nos étoiles contraires », un roman délicat, émouvant, juste.

Avec « Will & Will », co-écrit avec David Levithan, l’on reste dans le domaine du roman adolescent et initiatique, où l’homosexualité et l’acceptation tiennent une place prépondérante. Un sujet délicat, plutôt bien abordé ; d’un côté, Tiny Cooper assume tout à fait son orientation sexuelle – ainsi que son obésité – tandis que « l’autre » Will Grayson, celui qui habite au bout de la ville, dépressif, va le/se cacher, même à ses amis. Ce dernier va être aidé par Tiny afin de s’accepter tel qu’il est. Le meilleur ami de Tiny va lui aussi se laisser aller à tomber amoureux grâce à l’énergie et l’optimisme de ce personnage haut en couleurs.

Si la première moitié de ce roman m’a beaucoup plu, la deuxième en revanche m’a déçue. Rien à redire sur le style d’écriture, plutôt acide et drôle en fonction du narrateur (les deux Will se partagent la plume) mais la fin est plutôt bâclée, et dégouline, à mon goût, un peu trop de bons sentiments. Comme si d’un coup, deux adolescents plutôt dépressifs, découvrent l’épiphanie grâce à une tierce personne, Tiny Cooper, qui est à mon sens le véritable héros de ce roman, autour duquel gravitent les deux Will.

En résumé, un roman agréable, sans plus, qui ne restera pas dans mes annales.

11,5/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s